Commémoration publique : journée nationale

Dimanche 17 juillet

La Maison d’Izieu commémore la Journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français, et rend hommage aux Justes de France. Les 16 et 17 juillet 1942, 13 000 personnes furent arrêtées dans Paris et sa banlieue parce que juifs. Plus de 8 000 furent regroupées au Vélodrome d’Hiver (le Vél’ d’Hiv) avant d’être internées dans les camps du Loiret puis déportées.

Depuis le décret présidentiel de 1993, la Maison d’Izieu est l’un des trois lieux porteurs de la mémoire nationale des crimes racistes et antisémites commis par les nazis avec la complicité du gouvernement de Vichy.

Vous souhaitez découvrir et assister à une cérémonie nationale ? La cérémonie est ouverte au public. Merci de vous rendre sur place 10 minutes avant l’horaire indiqué.

 

Programme :

  • Cérémonie commémorative devant la stèle nationale
  • Kaddish par M. Daniel Dahan, grand rabbin de Lyon
  • Allocution de Mme Cécile Bigot-Dekeyser, préfète du département de l’Ain et de M. Denis Martin-Barbaz, maire d’Izieu
  • Dépôt de roses blanches par les autorités, les élus et les anciens combattants
  • Minute de silence

Les accès aux espaces de visite sont suspendus durant la cérémonie. Ouverture de l’accueil à partir de 10h30.

Renseignements au 04 79 87 21 05.