Une nouvelle application dédiée à la journée du 7 avril 1946

Le 7 avril 1946, une foule se presse à Izieu et à Brégnier-Cordon pour rendre hommage aux enfants et aux adultes qui ont été rafl­és deux ans plus tôt, le 6 avril 1944. Cette première cérémonie est double : une plaque est apposée sur la maison où vécurent les enfants de la Colonie et un monument est inauguré à Brégnier-Cordon, au bas de la route qui monte à Izieu.

Cet évènement historique a été rendu possible par la volonté de Sabine Zlatin, l’ancienne directrice de la Colonie ; le soutien des représentants de l’État : le préfet Léon Blanchard, le sous-préfet Jean Cardot, des élus locaux, et l’engagement de la population qui a répondu massivement à la souscription permettant de récolter près de 250 000 francs (dont 200000 pour le seul département de l’Ain) afin de réaliser la plaque commémorative et la stèle à Brégnier-Cordon.

Tout a été fait pour que cette journée soit un grand rassemblement populaire et pour que chacun puisse y assister. Un service de car a été créé, des parkings pour les vélos et les automobiles surveillés par la gendarmerie ont été organisés. La presse a largement relayé l’information pour inviter la population à venir à Izieu le dimanche 7 avril 1946.

Cet événement a eu une résonance exceptionnelle au plan national comme local.

Après la création d’une exposition itinérante en 2021, la Maison d’Izieu a décidé de développer une application numérique, dédiée exclusivement à la journée du 7 avril 1946.

Elle permettra au visiteur de plonger au cœur de l’événement et de consulter des documents d’archives inédits et des images légendées mettant en avant les différentes personnalités publiques présentent ce jour-là.

Cette application est divisée en trois grandes parties. Une première sur la cérémonie d’Izieu, une deuxième sur celle de Brégnier-Cordon et une troisième sur l’engagement du territoire pour rendre hommage aux enfants de la colonie. Dans cette troisième partie, les visiteurs pourront retrouver la liste intégrale de tous les donateurs de la souscription publique, commune par commune.

Les visiteurs pourront ainsi aisément découvrir les détails de cette double commémoration, ainsi que l’implication exceptionnelle de la population, qui a participé en masse à cette première journée du souvenir le 7 avril 1946.

C’est également, pour les habitants du territoire l’occasion de redécouvrir une partie de leur histoire et un hommage à leur engagement lors de cette cérémonie.

L’application numérique est installée dans le musée dans l’espace consacré à « La mémoire et sa construction » et sera disponible dès le 1er février lors de l’ouverture du musée-mémorial au public.