Archives pour la catégorie Actualités

Chapo – Actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualités

Commémoration – 30 avril 2017

Illustration extraite de l'ouvrage "Survivants", dessins et gravures de Monique Frélaut, textes de Sabine "Yanka" Zlatin et Denise Mantoux, édité en 1945.
Près de quarante portraits de survivants accueillis au Lutétia.
Illustration extraite de l'ouvrage "Survivants", dessins et gravures de Monique Frélaut, textes de Sabine "Yanka" Zlatin et Denise Mantoux, édité en 1945. Près de quarante portraits de survivants accueillis au Lutétia.

Commémoration – 30 avril 2017

Journée nationale de la Déportation

 

Programme

 

11h30 : Cérémonie devant la stèle de la Bruyère à Brégnier-Cordon

Recueillement des autorités civiles devant la plaque à la mémoire du Docteur Bendrihem
Dépôt de la gerbe accompagné par des enfants
Minute de silence

 

12h00 : Cérémonie à Izieu devant la stèle nationale

Lecture du message commun aux associations de déportés par M. Martin-Barbaz
Dépôt de la gerbe des autorités, élus et du monde combattant par des enfants
Minute de silence

 

12h15 : Cérémonie associative devant la Maison des enfants d’Izieu

Appel des noms des enfants d’Izieu, des éducateurs et du directeur
Lecture du Kaddish
Dépôt de fleurs devant la plaque
Minute de silence

 

12h30 : Signature d’une convention de souscription avec la Fondation du Patrimoine autour du verre de l’amitié, à proximité de la maison. Cet appel à souscription concerne la rénovation du four à pain et du mur d’enceinte du site.

Séminaire en Espagne

Affiche pour le séminaire réalisée par la Casa de Velázquez, le Museo Sefardí, Real Fundación de Toledo et le Centro Sefarad-Israel.

Séminaire en Espagne

« Sefarad : la présence juive dans l’Espagne médiévale et contemporaine »

Du 18 au 25 avril 2017

Depuis 15 ans, le service pédagogique du mémorial organise des séminaires de formation dans divers pays d’Europe, associant des institutions partenaires comme la Maison de la conférence de Wannsee en Allemagne, la Villa Emma à Nonantola en Italie, le Musée d’Auschwitz-Birkenau en Pologne, le camp de Terezin en République tchèque ou le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem.

 

Les bénéficiaires de ces formations sont majoritairement des enseignants français mais le recrutement est également ouvert à nos partenaires étrangers et à d’autres milieux professionnels : étudiants (Droit et Sciences humaines principalement), médiateurs d’établissements culturels, représentants d’associations de mémoire.

 

L’idée d’organiser un séminaire sur le sort des communautés sépharades dans la Shoah est directement liée à l’histoire d’Izieu : Esther, Elie et Jacob Benassayag, Jacques, Jean-Claude et Richard Benguigui, Barouk-Raoul Bentitou, tous pris dans la rafle du 6 avril 1944, appartenaient à des familles sépharades originaires d’Oran.

 

Cette idée a germé en avril 2015 lors d’une rencontre au Centro Sefarad de Madrid visant à resserrer les liens entre la Maison d’Izieu et cette institution espagnole qui œuvre à la récupération du patrimoine historique et culturel de la communauté judéo-espagnole ; puis elle a fait son chemin à la Maison d’Izieu, obtenant l’accord de la directrice et du comité scientifique, et a rencontré un écho très favorable au Musée juif d’Athènes. Les grands établissements de recherche français que sont la Casa de Velázquez à Madrid et l’École française d’Athènes ont également manifesté leur intérêt pour le projet et accepté de le soutenir, rejoints ensuite par l’Université Aristote à Thessalonique.

 

Avec une semaine en avril 2017, en Espagne, et une semaine en octobre 2017 en Grèce, le séminaire sur le thème « De l’Espagne au Levant : vie et destin des communautés sépharades » est lancé.

 

Le premier objectif du séminaire est de permettre d’approfondir la connaissance de ces communautés dispersées dans le bassin méditerranéen. Le deuxième objectif est d’apporter un éclairage sur le destin de ces communautés dans la Shoah. Le troisième objectif est de faire connaître les initiatives récentes, en Espagne comme en Grèce, pour récupérer la mémoire de cette destinée singulière.

Commémoration – 6 avril 2017

Stèle des noms de 1946 (© Maison d'Izieu)
Stèle des noms de 1946 (© Maison d'Izieu)
Commémoration, 7 avril 1946 (© Maison d'Izieu / Coll. succession Sabine Zlatin)
Commémoration, 7 avril 1946 (© Maison d'Izieu / Coll. succession Sabine Zlatin)

Commémoration – 6 avril 2017

Soixante-treizième anniversaire
de la rafle des enfants juifs d’Izieu

 

Programme et organisation de la journée

 

10h00 : Commémoration à Brégnier-Cordon.

10h30 : Inauguration et présentation de la fresque réalisée par Marie Mathias avec les élèves du lycée Pablo Neruda de Saint-Martin-d’Hères et installée dans le jardin.

 

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE

La cérémonie se déroulera de 11h30 à 12h30 devant la Maison.

 

11h20
Rassemblement des participants devant la Maison

11h30
Ouverture de la cérémonie

Message d’accueil et discours de M. Thierry Philip, président de la Maison d’Izieu

Lectures de textes et pièces musicales par les élèves du lycée Pablo Neruda de Saint-Martin-d’Hères

Appel des noms par les élèves

Prières et kaddish par M. Richard Wertenschlag, Grand Rabbin de Rhône-Alpes

Dépôt de gerbes par les Ambassadeurs de la mémoire (Lycée Emile Béjuit, Bron ; Lycée de la Côtière, La Boisse) et minute de silence

12h30
Fin de la cérémonie.

 

APRES-MIDI

 

14h-14h30 : Concert promenade par les élèves du Conservatoire supérieur national de musique et de danse de Lyon.

Commémoration – 27 janvier 2017

Vue de la façade de la maison (© Studio Erick Saillet)
Vue de la façade de la maison (© Studio Erick Saillet)

Commémoration – 27 janvier 2017

Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité

Une même cérémonie sera organisée à la même heure par les onze partenaires qui composent le Réseau des lieux de mémoire de la Shoah en France.

 

11h00 : Rassemblement devant la maison, face à la stèle des noms

11h10 – 12h10 : Cérémonie de commémoration

14h00 : Vernissage de l’exposition de l’artiste plasticien Winfried Veit

 

Accéder au programme détaillé

Visite de Monsieur Nikolaus Meyer-Landrut

Vue en hauteur de la maison où vécurent les enfants et leurs éducateurs de mai 1943 au 6 avril 1944. (© Studio Erick Saillet)
Vue en hauteur de la maison où vécurent les enfants et leurs éducateurs de mai 1943 au 6 avril 1944. (© Studio Erick Saillet)

Visite de Monsieur Nikolaus Meyer-Landrut
Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France

Grâce à l’excellence de nos relations avec les institutions allemandes et à l’intervention de Mme Hélène Waysbord, Présidente d’honneur de l’association de la Maison d’Izieu, au sommet de l’OSCE en septembre 2016, M. Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France, accompagné de M. Klaus Ranner, Consul général d’Allemagne à Lyon, nous a fait l’honneur d’une visite le 20 janvier.

Appel à candidatures : séminaire de formation 2017

Appel à candidatures

Séminaire de formation 2017

La Maison d’Izieu-Mémorial des Enfants Juifs exterminés organise, en partenariat avec la Casa de Velazquez, l’Ecole française d’Athènes, Centro Sefarad Israel, l’Université Aristote de Thessalonique, et les Instituts français de Madrid et Thessalonique, un séminaire de formation intitulé :

 

« De l’Espagne au Levant : vie et destin des communautés sépharades »

La formation se déroule en Espagne, du 18 au 25 avril 2017, et en Grèce, du 21 au 29 octobre 2017.

 

Lire la suite

Témoignage de Jacques Saurel

Jacques Saurel devant l'accueil du mémorial. (© Maison d'Izieu)
Jacques Saurel devant l'accueil du mémorial. (© Maison d'Izieu)

Témoignage de Jacques Saurel

Le 13 décembre, des élèves de 3ème ont découvert le témoignage de Jacques Saurel. Bien que fils de prisonnier de guerre, Jacques Saurel, sa sœur, ses frères, et leur mère seront arrêtés à leur domicile en mars 1944, dirigés vers Drancy et déportés à Bergen-Belsen au mois de mai. Issu d’une famille non pratiquante, il a souvent posé la question « Maman, c’est quoi être juif ? ». Jacques n’a alors que 11 ans et, depuis les fenêtres des dortoirs du camp de transit de Drancy, il aperçoit les 44 enfants d’Izieu et leurs 7 éducateurs, « les grands tenant les petits par la main ». Cette image il n’a jamais pu l’effacer de sa mémoire.

 

Écouter des extraits du témoignage

Témoignage de Samuel Pintel

Samuel Pintel témoignant lors des Journées Européennes du Patrimoine 2016.
Samuel Pintel témoignant lors des Journées Européennes du Patrimoine 2016.

Témoignage de Samuel Pintel

Samuel Pintel a témoigné à la Maison d’Izieu le 6 décembre. Âgé de 6 ans à l’époque, il a séjourné à Izieu du 18 novembre 1943 au mois de janvier 1944. Devant des élèves de Chambéry, il a raconté son histoire depuis les raisons de son arrivée à la colonie d’Izieu, après avoir été séparé de son père puis de sa mère, jusqu’à la fin de la guerre. Il est également revenu sur sa rencontre avec Sabine Zlatin et son engagement dans l’association de la Maison d’Izieu depuis ses débuts, ayant retrouvé la mémoire grâce au procès Barbie, et découvert qu’il avait connu lors de son passage à la colonie d’Izieu tous les enfants raflés le 6 avril 1944.

 

Écouter des extraits du témoignage