Commémoration – 27 janvier 2017

Vue de la façade de la maison (© Studio Erick Saillet)
Vue de la façade de la maison (© Studio Erick Saillet)

PROGRAMME

11h00

Rassemblement devant la maison et face à la stèle des noms.

 

11h10 – 12h10

Cérémonie de commémoration

Une même cérémonie sera organisée à la même heure par les onze partenaires qui composent le Réseau des lieux de mémoire de la Shoah en France.

 

Intervention d’élèves du Lycée de la Côtière de La Boisse sur la notion d’engagement d’hier, pour la justice et pour la mémoire. Intervention d’élèves du Lycée automobile Emile Béjuit de Bron avec lecture d’une lettre sur la portée mémorielle et émotionnelle de la Maison d’Izieu.

 

Prise de parole d’élèves à propos du rôle de la Maison d’Izieu dans la construction d’une mémoire républicaine.

 

Les lycéens ambassadeurs de la mémoire 2016 évoqueront l’importance de leur rôle en le mettant en perspective avec le parcours de Samuel Pintel.

 

Intervention de M. Jean Lévy au nom de la Fédération des Filles et Fils de Déportés juifs de France.

 

Dépôt de bougies et/ou de gerbes.

Winfried Veit lors de son intervention devant des élèves du Lycée français de Bruxelles.

Les huit portraits visibles sont, de haut en bas et de gauche à droite, ceux de Lucienne Friedler, d'Egon Gamiel, de Maurice et Liliane Gerenstein, d'Henri-Chaïm et Joseph Goldberg, de Mina et Claudine Halaunbrenner.
Winfried Veit lors de son intervention devant des élèves du Lycée français de Bruxelles. Les huit portraits visibles sont, de haut en bas et de gauche à droite, ceux de Lucienne Friedler, d'Egon Gamiel, de Maurice et Liliane Gerenstein, d'Henri-Chaïm et Joseph Goldberg, de Mina et Claudine Halaunbrenner.

14h00

Vernissage de l’exposition de l’artiste plasticien Winfried Veit

Cet artiste allemand a récemment fait don à la Maison d’Izieu des portraits qu’il a réalisés au fusain, à partir des photographies d’archives, des 44 enfants et 7 éducateurs raflés le 6 avril 1944.

 

L’exposition est complétée par 6 toiles représentant Sabine et Miron Zlatin, et une sculpture du buste de la directrice de la « Colonie des enfants réfugiés de l’Hérault ».

Pour connaître les actions du Réseau des lieux de mémoire de la Shoah en France, rendez-vous sur :